fonctionnement ponceuse vibrante

Comment fonctionne une ponceuse vibrante ?

Une des ponceuses les plus répandues sur le marché actuel est la ponceuse vibrante. Grâce à sa simplicité et sa polyvalence, cet appareil tient sa promesse en matière de rendu, et de finition. Mais qu’en est-il de son fonctionnement ?

Le fonctionnement d’une ponceuse vibrante

D’abord, les ponceuses vibrantes sont conçues pour le ponçage des grandes superficies, mais aussi le ponçage des coins et rebords. La ponceuse vibrante assure un ponçage parfait sur les surfaces planes, arrondies ou en angles. Légère et très maniable, elle est équipée d’un plateau aussi long pour réaliser des ponçages moyens et fins. Pour préparation, avant de poncer votre matériau, assurez-vous que sa surface est lisse, sans clou, ni vis. Dans le cas contraire, débarrassez-le de tout obstacle. Si vous devez poncer une pièce mobile, fixez-la en support avec un serre-joint. Il faut savoir que la ponceuse vibrante s’utilise avec du papier abrasif, grain moyen, fin, et très fin.

A visiter : Ce site informatif

Le grain moyen ponce les peintures et vernis, et les grains plus fins permettent de réaliser les finitions. Par mesure de sécurité, débranchez l’appareil avant tout usage ou manipulation. Le papier abrasif se fixe sur le plateau aussi long qui peut être carré, rectangulaire ou triangulaire. Pour cela, installez une feuille abrasive sur le plateau de la ponceuse. Vous pouvez bloquer une feuille à la bonne dimension sur le plateau, ou poser un abrasif auto-agrippant plus pratique si votre appareil le permet. En usage, réglez sa vitesse selon le travail à effectuer. Choisissez une vitesse rapide et un abrasif grain fin pour les ponçages de finition, et sélectionnez une vitesse lente, et un abrasif grain moyen pour le ponçage des peintures et vernis.

Ensuite, allumez l’appareil, et attendez qu’il tourne à pleine vitesse. Tenez fermement l’appareil, une main sur la poignée, l’autre sur la surface d’accroche. En pleine utilisation, effectuez des mouvements lents, et réguliers d’avant en arrière à vitesse constante. Si vous poncez du bois, suivez le sens des fibres pour ne pas rayer les surfaces du matériau en maintenant bien l’appareil sur la pièce à poncer. Sachez que toute la semelle de l’abrasif doit être en contact avec la surface à poncer. Veuillez à ne pas exercer une pression inutile sur le support, car une pression trop élevée n’améliore pas la puissance de ponçage, ni augmente considérablement l’usure de la ponceuse et de la feuille abrasive. L’appareil doit avancer de manière régulière, ne la laissez pas se focaliser au même endroit sur votre matériau, au risque de créer des aspérités. A la fin du ponçage, soulevez l’appareil sans l’éteindre, et éteignez le lorsqu’elle n’est plus en contact avec le matériau.

A regarder aussi : Meilleurs fer à souder de 2019

De bons gestes à adopter

Avant même d’utiliser une ponceuse, il est toujours nécessaire d’assurer un minimum de degré de sécurité par le port de gants ou bien de lunettes protectrices, car au moment du ponçage, il se pourrait que de légers morceaux de bois puissent se volatiser, et par la suite être en contact avec les yeux.

Venez visiter le meilleur comparatif de l’année qui contient une sélection des ponceuse vibrante les plus appréciées