calculatrice scientifique

Comment faire fonctionner sa calculatrice graphique

Notez que ceci est une liste non exhaustive des fonctions de bases à connaître pour débuter avec une  calculatrice graphique, car chaque modèle à sa spécificité. Si vous voulez utiliser des fonctions avancées, vous devriez surement télécharger le mode d’emploi de votre modèle sur le site du fabricant.

Pour trouver des calculatrices scientifiques à petits prix rendez vous sur ce site

Vous devez bien connaître le rôle de chacun des boutons et programmes de votre calculatrice afin de comprendre ce qui s’affiche sur votre appareil.

Les fonctions usuelles

Ce sont les touches qui doivent vous permettre d’effectuer des calculs simples comme l’addition, la soustraction, la multiplication et la division. Elles doivent être facilement reconnaissables. Il ne faudra cependant pas non plus confondre le signe de la multiplication X avec l’inconnue x.

À part les opérations de bases, il y a les fonctions plus poussées permettant de résoudre des équations comme les fonctions sinus (sin), cosinus (cos), tangente (tan), logarithme népérien (ln) ou racine carrés, etc. La touche MODE permet de convertir les angles dans vos équations de degrés en radians et vice versa. Les parenthèses indispensables dans les développements lors des factorisations sont distinctes.

La saisie

Il est très facile de faire une erreur avec votre calculatrice si vous ne la maitrisez pas. En insérant une équation contenant des parenthèses par exemple, le mauvais emplacement de ces derniers peut fausser votre résultat. Votre calculatrice affichera donc une allure de courbes, des limites et variations erronées.

De ce fait, vous devriez apprendre à connaître dans quel ordre insérer vos fonctions et vos signes opérationnels. Vous devriez d’abord commencer par résoudre l’opération entre parenthèses puis les multiplications, les additions et soustractions ensuite.

Vous pouvez par exemple utiliser de simples opérations auxquelles vous avez déjà réponse comme test. Si vous savez déjà que la racine carrée de 25 est 5, vous pouvez essayer de voir lequel du chiffre ou de la fonction va en premier afin d’obtenir le bon résultat. Il faudra évidemment vraiment chercher à vous entrainer afin de gagner de précieuses minutes au lieu de tâtonner lors d’un examen.

Pour savoir qu’elle est la meilleures calculatrice cliquez sur https://la-bonne-calculette-scientifique.com/calculatrice-scientifique-quelle-est-la-meilleure-calculatrice-scientifique

Les graphes

Les calculatrices graphiques sont dotées d’un mode calcul et un mode graphique. Pour pouvoir visualiser vos courbes après la résolution de vos équations, il faut savoir afficher certaines fonctions graphiques.

Les points

Après la détermination de la valeur de vos inconnues x et y, les points permettront de dessiner le squelette de votre courbe. Ainsi donc, les fonctions comme plot avec la Casio Graph 25+PRO permettent de déterminer les abscisses et ordonnées.

Les lignes

Il s’agit de fonctions prédéfinies qui permettront de joindre les points afin de donner à votre courbe son allure finale.

Programmation

Si votre calculatrice graphique est programmable, vous devrez apprendre à insérer de petits programmes pour commencer. Il faudra d’abord repérer le bouton programme (PRGM) ; des programmes apparaitront s’ils sont prédéfinis. Les fonctions de conditions vont vous permettre de coder des situations ou INSTRUCTIONS bien précises. Ce sont des fonctions comme IF, ELSE, IF, END, WHILE, DO, FOR, AND, OR, etc..

Il ne faut pas oublier que la fonction IF par exemple est toujours suivie de THEN puis d’if End afin de bien exécuter la commande. Pour insérer des commandes complexes, vous pouvez suivre les instructions de votre modèle dans le mode d’emploi du fabricant. Il est surement téléchargeable en ligne.

A lire aussi : Comment dessiner à l’aérographe ?